Le Blog

Lyon Confluence : portrait d’un quartier écolo et hyper-branché
10 sept 2012

Catégories : France, Inside

Si vous êtes de passage à Lyon, ne manquez pas le nouveau quartier Lyon Confluence, dont la place nautique et la plupart des installations ont été inaugurés en 2010. Ce territoire est situé derrière la gare de Perrache, au sud de la presqu’île et à deux pas de la Mulatière, où se rejoignent le Rhône et la Saône. Vous serez peut-être surpris(e) de constater que la patinoire Charlemagne – autrefois bien isolée du centre-ville – est maintenant complètement intégrée à ce grand ensemble urbain ultra-moderne… Savant mélange de quartier résidentiel et de pôle commercial et culturel, le quartier de la Confluence est aussi une belle réussite sur le plan architectural. Composé de bâtiments de toutes les formes et de toutes les couleurs, il est devenu aujourd’hui le prolongement logique du centre-ville de Lyon. Lyon Confluence est aussi le premier quartier français à avoir été labellisé “quartier durable WWF” et s’engage notamment à respecter l’objectif fixé de ne pas dépasser les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. A terme, Lyon Confluence prévoit d’accueillir 16 000 habitants et de générer la création de 25 000 emplois. Visite en 5 étapes du nouveau quartier écolo et hyper-branché de la ville.

La Sucrière et les anciens docks

Ancienne friche et zone industrielle désaffectée, Lyon Confluence a changé brusquement d’identité. Les anciens docks de Lyon sont devenus en quelques années un quartier chic et ultra-moderne. Pas question d’effacer pour autant les traces de ses vies antérieures, bien au contraire ! La Sucrière est ainsi devenue un des emblèmes du passé industriel de Lyon-Confluence. Cet ancien entrepôt de sucre – construit dans les années 30 – a été reconverti en pôle culturel et lieu d’exposition d’art contemporain. Elle accueille aujourd’hui des expositions et de grands évènements culturels, dont la Biennale d’Art Contemporain de Lyon. Plus d’information sur la Sucrière ici.

Le musée des Confluences

C’est certainement un des projets les plus attendus de Lyon Confluence… Mais pour l’instant, le musée des Confluences est toujours en construction et ne devrait en principe pas ouvrir ses portes avant février 2014. Les collections de ce “musée de France” seront consacrées aux sciences et aux sociétés, avec l’ambition de mieux comprendre l’homme et sa relation au monde. Quant au bâtiment du futur musée, il a été imaginé par le cabinet d’architectes autrichien Coop Himmelb(l)au. Composé de cristal et de nuages – synonymes du connu et de l’inconnu – il symbolisera à terme le “cristal nuage du savoir”. Plus d’information sur le musée des Confluences ici.

Le pôle de commerce Confluence

Le pôle de commerce Confluence a ouvert ses portes en avril dernier. Il abrite de nombreux commerces, restaurants et bars. Sa toiture-ciel composée de coussins d’air semble être posée sur les murs et laisse entrer la lumière du jour, donnant   l’impression au visiteur d’être en plein-air. Le centre accueille également des infrastructures et installations de loisir comme un mur d’escalade, un cinéma multiplexe, une salle de fitness et un jardin. Les Lyonnais pourront également profiter de la terrasse panoramique de ce centre commercial high-tech, tout en admirant la vue imprenable sur Lyon et du coucher de soleil sur la Saône voisine. Plus d’information sur le pôle Confluence ici.

Les îlots A, B et C

Véritable concentré d’architecture contemporaine, le quartier Lyon Confluence se répartit sur 150 hectares et 3 îlots, qui possèdent une identité architecturale propre à chacun. Ainsi, l’îlot A surnommé Saône Park est le reflet poétique de la Saône. L’îlot B alias Lyon Islands est le symbole de la dimension industrielle du quartier, tandis que le C ou le Monolithe témoigne de son identité urbaine. Parmi les œuvres architecturales les plus impressionnantes : le Cube Orange, imaginé par les architectes Dominique Jakob et Brendan Macfarlane. Cet énorme cube de 5 étages aux couleurs criardes fait même polémique à Lyon…

Le port de plaisance et le vaporettto

Tous les plaisanciers qui rêvaient de faire une halte à Lyon peuvent à présent s’arrêter à la Confluence. Le nouveau quartier a ouvert l’accès à son port de plaisance, en proposant quelques emplacements pour les bateaux de passage dans la capitale des Gaules. De plus, depuis mars 2012 une navette fluviale pour traverser la ville sur la Saône est en service tous les jours. Le “vaporettto” lyonnais permet en effet de relier le port de plaisance de Confluence à Gare Saint-Paul et le quartier Bellecour. Plus d’information sur la navette fluviale de Lyon ici.

Pas de commentaire Laisser un commentaire


Spam protection by WP Captcha-Free