Le Blog

Crowdfunding et collectivités : exemples de succès en France
15 Oct 2013

Catégories : France, Inside

Epargnants solidaires, micro-crédits ou simples dons : l’économie de proximité et les dispositifs de finance participative font leurs débuts en France. Selon l’association Financement Participatif France, la finance participative aurait permis en 2012 de soutenir 60 000 projets et de récolter 40 millions d’euros. L’Etat s’y intéresse de près et a publié récemment un guide du financement participatif en France. Les collectivités s’y mettent aussi timidement, généralement dans l’objectif de financer des projets communautaires en région et à terme de renvoyer une image positive de leur territoire. Certaines octroient des prêts à des taux avantageux, d’autres font la promotion des projets locaux sur des plateformes de crowdfunding comme Ulule ou wedogood.co. Tour d’horizon des premiers acteurs locaux, qui se sont lancés avec succès dans l’aventure de la finance participative en France.

« Et pour preuves » en Auvergne

On dirait que l’Auvergne bâtit son Nouveau Monde… grâce au crowdfunding ! Le Conseil Régional d’Auvergne vient en tout cas de lancer la deuxième édition de « Et pour preuves », qui permet cette année de soutenir une trentaine de projets portés par des Auvergnats. Projet d’habitat groupé, lancement de livres, ouverture de refuge de montagne ou construction d’une centrale solaire photovoltaïque… les projets sont très variés mais ont tous un point commun : la valorisation du patrimoine ou de l’identité auvergnate. L’édition précédente avait permis de soutenir 18 projets, avec près de 50 000 € collectés sur la plateforme Ullule. En savoir plus sur l’appel à projets « Et pour preuves » par Auvergne Nouveau Monde — > http://fr.local.ulule.com/auvergne/

“Prêt de chez moi” en Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes a également lancé cette année timidement sa première plateforme de finance participative. Par cette initiative, la région et Grand Roanne Agglomération ont l’ambition de financer des « projets locaux à caractère social, culturel ou environnemental, portés par des associations, des coopératives, des TPE ou des PME, et nécessitant un financement entre 3 000 et 15 000 € ». Elles offrent aux porteurs de projets un prêt entre 3 000 et 15 000 euros, d’une durée de 2 à 5 ans à un taux favorable, en utilisant l’épargne des Rhône-Alpins qui souhaitent soutenir leur économie locale. Une excellente façon de s’impliquer dans le développement de leur région ! En savoir plus sur le dispositif de finance participative « Prêt de chez moi » en Rhône-Alpes –> http://www.pret-de-chez-moi.coop/

Le soutien complet de la Novosphère à Rennes

Rennes, la Novosphère est la sphère de ceux qui participent à l’innovation ». Elle fonctionne comme un réseau social et permet aux porteurs de projets de rentrer en contact avec les professionnels qui pourront les aider dans la réalisation de leur idée. Une fois leur projets labellisés, ils bénéficient ensuite d’un financement mais aussi de tout un accompagnement de la Novosphère : aide à la conception et à la communication, mise à disposition d’espaces d’affichage et accès aux différents médias. Le tout permet de bien sûr de financer des projets innovants mais profite évidemment à l’attractivité du territoire rennais. En savoir plus sur le dispositif de labellisation de la Novosphère de la ville de Rennes –> http://www.rennes-novosphere.com

La FinPart en Poitou-Charentes

Le 21 mars dernier, la région Poitou-Charentes a également lancé son appel à candidatures, dans le cadre de la journée de la finance participative qu’elle organisait en partenariat avec FinPart (le collectif de promotion de la finance participative en France) afin de mieux faire connaître la finance participative. Plusieurs projets ont vu le jour grâce au dispositif : l’installation de panneaux photovoltaïques dans les communes d’Esnandes et d’Aytré mais aussi la participation au financement d’une solution de business intelligence pour une société basée dans la ville de Niort. Des agriculteurs de Baignes se sont mêmes lancés sur KissKissBankBank pour pouvoir optimiser leur production de yaourts. En savoir plus sur le dispositif de la FinPart en région Poitou-Charentes et les projets soutenus –> http://www.regionfinpart.org/poitoucharentes/pourquoivenir

Commentaires Écrire un commentaire

Thévenon
26 août 2015 @ 10 h 07 min

merci pour l’article mais : Attention la description de http://www.pret-de-chez-moi.coop/ ne correspond pas à la réalité !!

Lemarchand
30 septembre 2015 @ 19 h 51 min

Le département de l’Oise, la Ville de Lille, la ville de Rouen, et d’autres, ont également réalisé de très beaux projets de crowdfunding en mécénat sur la plateforme culture-time.com. Spécialisée en mécénat participatif, la plateforme accueille des projets d’intérêt général, et en particulier portant sur la valorisation du patrimoine et de la création pour les collectivités territoriales et leurs établissements.