Le Blog

[INFOGRAPHIE] Baromètre de l’open data en France – mai 2012
24 mai 2012

Catégories : France, Inside

L’association LiberTIC et Communes.com ont interrogé les collectivités françaises engagées en matière d’ouverture de leurs données publiques, afin d’établir un baromètre de l’open data en France. Notre idée était d’aller au-delà de la simple notion de quantité de données disponibles et de s’intéresser également à d’autres critères tels que la qualité, l’accessibilité, l’innovation ou encore la transparence démocratique des données. Cette infographie est le fruit de notre analyse et de notre collecte de données auprès des communes, départements et régions françaises, qui ont eu le courage de se lancer dans l’aventure de l’open data.

Commentaires Laisser un commentaire

Antoine Chotard
24 mai 2012 @ 14 h 42 min

Très sympa et intéressante cette dataviz mais attention, vous savez bien que l’on vit dans un mille-feuilles administratif riche en susceptibilité : Bordeaux sous-entend ici “ville de Bordeaux” alors que la démarche et les éléments traitées par l’infographie concerne la démarche open data de la Communauté Urbaine de Bordeaux d’un bord politique différent de la mairie centrale. Vous me direz que le citoyen s’en fiche un peu mais les techniciens et élus à l’origine de la démarche non ! Merci pour votre écoute et pour ce travail

Jean-François LAPLUME
24 mai 2012 @ 14 h 50 min

Je sais bien qu’il est plus commode de se référer aux villes plutôt qu’à leurs regroupements… ce n’est cependant pas rendre justice à ceux qui se sont lancés dans ces projets d’ouverture de données publiques que de ne pas leur en donner crédit. Je pense en tout premier lieu à la Communauté Urbaine de Bordeaux (mais Rennes-Métropole, par exemple, est dans le même cas) qui fait tout le boulot pour voir la ville de Bordeaux en recevoir les honneurs… pas top !

anne
25 mai 2012 @ 12 h 59 min

Merci pour votre commentaire. Effectivement, l’utilisation de “CU Bordeaux” et “Rennes Métropole” aurait été plus correcte. Néanmoins, nous avons voulu avec cette infographie rendre la thématique de l’open data plus accessible au grand public avec de simples noms de villes, de départements et de régions… Nous ne manquerons pas d’utiliser la bonne formule à la prochaine mise à jour de cette infographie.

Cyrille
30 mai 2012 @ 20 h 33 min

Superbe infographie, mais où sont les données ? Quid de la feuille de calcul qui a permis ce scoring ?
Merci ;-)

CLEm
31 mai 2012 @ 7 h 39 min

On peut remarquer en bas de l’infographie :
” seulement 2 plateformes ont proposé des outils de visualisation de leur données ”
J’aimerais connaitre leur nom affin de pouvoir les retrouver par moteur de recherche (ou leur url directe).
Cette attention portée à la visualisation de données
qui, à l’origine, sont sous une forme peu attrayante pour le grand public,
mérite qu’on s’y intéresse.

anne
31 mai 2012 @ 7 h 41 min

Bonjour et merci pour le commentaire. Je peux vous l’envoyer par mail ?

anne
31 mai 2012 @ 7 h 44 min

Bien sûr, il s’agit de Montpellier et du CG 71.

CLEm
31 mai 2012 @ 7 h 46 min

Oui, par mail si cela vous convient.
merci

CLEm
31 mai 2012 @ 7 h 47 min

Ah ok ! trop rapide ;)
merci

Bernadette Kessler
4 juin 2012 @ 8 h 51 min

Jolie infographie en effet mais je me méfie un peu des palmarès et podiums en tous genres, on ne sait pas toujours ce que recouvre vraiment le classement! ce serait bien de connaitre les critères que vous avez utilisés…Une remarque en particulier sur la partie “transparence” : le travail sur ce thème est en effet indéniable pour Montpellier et le CG 71 mais je m’étonne que Rennes et Toulouse soient devancées par Villemomble. La participation de cette commune à l’effort d’open data est tout à fait admirable mais en nombre et en qualité de données financières, j’ai bien peur que Villemomble ne puisse tenir la distance avec la Ville de Rennes qui met à disposition l’ensemble de ses données budgétaires depuis 2008 (CA, BP et subventions aux associations) ou avec la démarche de Toulouse, qui a ouvert les budgets de la Ville ET ceux de l’agglomération, ce qui est particulièrement remarquable!
Enfin je signale, à toutes fins utiles, que le groupe opendata France travaille sur l’évaluation des dispositifs d’ouverture des données des collectivités engagées dans ce mouvement, ce qui montre l’intérêt que les acteurs de l’opendata porte à la qualité et à l’amélioration de leur démarche.


Spam protection by WP Captcha-Free