Le Blog

Ma Ville Demain, e-démocratie à la nantaise
29 Sep 2011

Catégories : Inside

Retour sur l’initiative de démocratie participative Ma Ville Demain à Nantes. Ce vaste projet de consultation auprès des habitants de Nantes Métropole a pour objectif de construire une vision collective de la métropole nantaise à l’horizon 2030.

Questions posées à Thierry Violland, Directeur général de l’Agence d’Urbanisme de la Région Nantaise et coordinateur de la démarche « Ma Ville demain, inventons la métropole nantaise de 2030 »

Thierry Violland

Ma Ville Demain : un brainstorming géant ?
C’est d’abord une démarche pour aboutir fin 2012 à un nouveau projet pour la métropole. La méthode qui a été retenue est originale, basée sur la coproduction avec les habitants de l’agglomération. La première phase du projet a consisté par certains aspects en un « remue-méninges collectif ». Depuis 8 mois, nous avons recueilli le point de vue des habitants, chefs d’entreprise, jeunes, agents de service public, sur les atouts et les faiblesses de notre territoire, mais aussi sur leurs valeurs, leurs espoirs, leurs craintes et leurs visions de la ville dans vingt ans. Un travail d’analyse a permis de faire ressortit 9 questions pour l’avenir de notre territoire à partir desquelles va désormais s’organiser le débat public.

Quels domaines sont concernés par l’initiative ?
Une des originalités de Ma Ville Demain est d’interroger les évolutions dans tous les domaines de la ville d’ici 2030. On aborde donc des questions liées à la vie quotidienne, aux modes de vie, aux équipements ou encore à l’attractivité. L’idée est bien d’interroger notre modèle de société locale et de décider ensuite des priorités pour le territoire.

La ville s’étend progressivement en France. Quel avenir pour la ville de demain à Nantes et en France ?
Comme dans toutes les grandes villes, à Nantes, on observe un phénomène de développement et d’étalement urbain. Cela pose des questions en terme de consommation d’espaces naturels et agricoles, de déplacements (80 000 périurbains entrent aujourd’hui tous les jours dans l’agglomération pour y travailler), de répartition des services. D’ores et déjà des décisions sont prises en la matière comme le Programme Local de l’Habitat, récemment adopté à Nantes Métropole, pour construire 5000 logements répondant aux besoins de tous les habitants au plus près des centres-villes et des centres-bourgs sur le territoire de l’agglomération. Le Plan de Déplacements Urbains a également été révisé, pour liés au mieux l’urbanisme et les déplacements. Si des politiques publiques fortes sont menées, dans un monde complexe, face à des enjeux fondamentaux, il faut aussi savoir innover. C’est l’objectif de la démarche Ma Ville Demain qui permettra de définir une stratégie qui prenne en compte des défis comme le choc énergétique à venir, le vieillissement de la population ou  les risques de montée de l’isolement.  En même temps, la ville s’organise sur un territoire plus large ; c’est par exemple un des enjeux du futur pôle métropolitain Nantes Saint Nazaire. Il n’y a pas d’opposition à penser ensemble la ville et la nature, à organiser une métropole multipolaire. Car les modes de vie urbains se ressemblent, que l’on habite dans le cœur d’agglomération ou dans des villes moyennes ou petites.

Démocratie participative et l’opendata dans tout ça ?
Deux des questions d’avenir issues de la première phase de la démarche sont liées aux évolutions de la gouvernance et aux nouvelles pratiques. Le numérique, l’émergence de fonctionnements en réseaux, l’accès aux données sont désormais des tendances lourdes qu’il convient de prendre en compte dans le fonctionnement quotidien et également dans le rapport aux institutions. Ma Ville Demain pose ces questions et met en pratique certains de ces principes: transparence, restitution, information continue sur le projet et les différents points de vue exprimés via le site internet de la démarche www.mavilledemain.fr. Autre point fort, les  24 communes impliquées dans le projet ont souhaité mobiliser leurs instances participatives ou initier de nouveaux rendez-vous avec les citoyens pour que cette démarche soit une réelle occasion de coproduction du projet avec la population.

Combien et quel genre de contributions recevez-vous ? Quelle catégorie d’habitants contribue le plus ?
Les contributions ont été nombreuses dans la première phase avec près de 5000 retours du questionnaire « Quelle question pour l’avenir? » et plus de 500 contributions sur le site internet souvent sous forme de textes. D’autres formes de contributions ont été recueillies avec le travail de près de 200 lycéens ou le point de vue des chefs d’entreprises grâce à une enquête de la Chambre de commerce et d’industrie menée auprès de 5000 entrepreneurs. On estime que 10 000 personnes ont d’ores et déjà participé à la démarche dans sa première phase. Et la mobilisation continue durant le Temps des Idées avec une recherche continue de points de vue divers et de l’expression de ceux que l’on entend moins.

Quelles sont les étapes de l’initiative de 2012… à 2030 ? 2030 semble loin. Des objectifs et des réalisations à moyen et court-terme ?
Le nouveau projet pour la métropole vise à fixer un cap et des orientations. Dès 2012, cela enrichira les politiques publiques conduites par Nantes Métropole et les communes. Le projet permettra également de fixer les priorités de la prochaine mandature.

Quelle est votre vision de l’agglomération de Nantes en 2030 ?
La démarche s’attache à construire une vision partagée avec les acteurs du territoire. Des premières contributions (5000 questionnaires, contributions libres, auditions d’acteurs,…), il ressort la vision d’une métropole connectée au monde mais apaisée, fluide et laissant la place aux modes doux, avec de grands équipements, des espaces urbains en mutation ,  une vie équilibrée dans tous les quartiers et les centres-villes. Et surtout un territoire qui a su grandir sans perdre ni son cadre de vie ni son identité. Le temps du « débat » devra consolider cette vision.

Pascal Bolo

A titre d’exemple,  quelles sont les priorités des actions menées par Nantes dans le cadre de cette initiative ?
Dès le lancement de la démarche, la ville de Nantes  a  souhaité que cette démarche soit  un temps privilégié de mobilisation et de dialogue avec le territoire et ses habitants. Pour ce faire, elle proposera dés le mois d’octobre (voir sur le site nantes.fr) un lieu dédié, des outils ludiques, des rendez-vous sous forme de Word café. Ces propositions ont été coproduites avec les élus, les services et la société civile. Elles visent à  donner à tous la possibilité de participer,    à favoriser la diversité des points de vue, à aller chercher l’expression de ceux qui se sentent éloignés du débat public,  et enfin à favoriser la production collective et délibérative de point de vue. Chaque nantais est autorisé et compétent à contribuer au débat sur l’avenir de la métropole, toutes les expressions collectives dans leur contenu (messages) et leur forme (créativité) sont accueillies et analysées.

 

Commentaires Leave a comment

Nantes : de la Belle Endormie à la Belle Éveillée | Le blog de communes.com
21 octobre 2011 @ 8 h 16 min

[…] verte européenne, haut-lieu de la culture et ville-précurseur en matière de e-démocratie avec Ma Ville Demain : la ville de Nantes fait la une de tous les journaux ! Nous avons enquêté sur le succès […]

Nantes : de la Belle Endormie à la Belle Éveillée – Communiqué de presse de voyage
21 octobre 2011 @ 9 h 22 min

[…] verte européenne, haut-lieu de la culture et ville-précurseur en matière de e-démocratie avec Ma Ville Demain : la ville de Nantes fait la une de tous les journaux ! Nous avons enquêté sur le succès […]

Ma Ville Demain, e-démocratie à  la nantaise | Le blog de communes.com | participation développement durable | Scoop.it
5 avril 2012 @ 9 h 14 min

[…] background-position: 50% 0px; background-color:#5c5c5c; background-repeat : no-repeat; } blogfr.communes.com – Today, 11:14 […]

Ma Ville Demain, e-démocratie à  la nantaise | Le blog de communes.com | revue de presse sur la participation et la démocratie participative | Scoop.it
16 avril 2012 @ 7 h 06 min

[…] background-position: 50% 0px; background-color:#5c5c5c; background-repeat : no-repeat; } blogfr.communes.com – Today, 9:06 […]

Ma Ville Demain, e-démocratie à  la nantaise | Le blog de communes.com | Scenario 25 club | Scoop.it
16 avril 2012 @ 9 h 28 min

[…] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } blogfr.communes.com – Today, 11:28 […]

fred
17 avril 2012 @ 17 h 45 min

Bravo et encore bravo pour cette belle initiative.
La place de la e-démocratie est dans la commune, c’est une évidence.
Le Maire et sa fonction doit être défendu et valorisé, les communautés de communes vont éloigner le citoyens.
je tiens à donner une information sur un site de e-démocratie nationale permettant à tous citoyen de s’exprimer sur sa ville afin de l’améliorer.
Pour tous ce qui n’ont pas la chance d’habiter Nantes, voici le liens du site:
http://www.idvilles.com