Le Blog

Développement durable : la ville rose se met au vert
26 sept 2012

Catégories : France, Inside

Toulouse Métropole a dévoilé hier son nouveau site, en mettant clairement en lumière ses nouveaux projets et prochains aménagements pour ses habitants. Avec la reconquête de son fleuve, le Grand Toulouse veut se positionner aujourd’hui comme une métropole durable, en mettant l’environnement et le développement des transports en commun au coeur de sa réflexion. Nous avons profité de cette actualité pour faire le point sur les grands projets durables de la métropole toulousaine d’aujourd’hui et de demain !

Le Grand Parc Garonne

Respirer. Bouger. S’épanouir. Tel est le mantra choisi par la métropole toulousaine pour le plan d’aménagement du Grand Parc Garonne. Ce futur espace vert, ludique, sportif et culturel de 3 000 hectares devrait voir le jour autour de 2030. Le Grand Toulouse a en effet imaginé un “Central Park” à la française, même si ce dernier sera à terme 9 fois plus grand que son modèle new-yorkais. La métropole prévoit pour ce grand parc la construction de 4 entités bien distinctes avec différents usages et styles de paysages naturels et urbains. Le projet prévoit de replacer le fleuve au cœur de la ville, en valorisant les 32 kilomètres de berges qui longent la Garonne entre Toulouse et la commune de Saint-Jory (7 communes en tout sur le tracé). En savoir plus sur le projet du Grand Parc Garonne ici.

Zones d’aménagement concerté et urbanisme durable

Au-delà des objectifs environnementaux, la métropole toulousaine souhaite aussi à travers ses installations aménager son territoire, tout en améliorant la qualité de vie de tous ses habitants. C’est le rôle des différentes ZAC (zones d’aménagement concerté) qui regroupent des zones d’activité et d’habitation. Prenons l’exemple de l’opération menée avec le quartier de Tucard sur la commune de Saint-Orens. Le projet prévoit la construction plus de 1 300 logements, en mélangeant nouveaux habitants et logements sociaux, avec une zone de 30% destinée aux espaces verts. Une bonne façon de diversifier la population, tout en structurant le territoire. En savoir plus sur les projets des ZAC à Toulouse ici.

La priorité aux modes de transports doux

Parmi ses engagements les plus “verts”, la métropole souhaite également donner la priorité aux transports en commun et aux modes de déplacements doux. Elle se fixe un objectif de 23%, concernant la part de transports collectifs sur l’ensemble de ses transports urbains. Elle prévoit de lancer deux nouvelles liaisons urbaines : la LMSE et la voie de liaison des Ramassiers. Toutes deux ont pour objectif de favoriser les déplacements multimodaux – piétons et cyclistes inclus – dans la métropole toulousaine. Le Tram Garonne ainsi que la prolongation des lignes actuelles constituent enfin un pan important de son plan d’action de mobilité durable. La métropole toulousaine prévoit ainsi de prolonger le tram jusqu’à la station Palais de Justice de la ligne B du métro et de faciliter l’accès à la zone aéroportuaire de Blagnac.

Le Plan Climat 2012 – 2020

Selon les experts, la métropole toulousaine et sa région pourraient être un des zones les plus touchées par le réchauffement climatique en France. C’est peut-être une des raisons qui ont poussé le Grand Toulouse à réfléchir aux impacts et aux effets du changement climatique sur son territoire. A travers le plan Climat, la métropole s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, tout en améliorant son efficacité énergétique et en augmentant l’utilisation d’énergies renouvelables. Elle applique depuis 2011 un plan d’actions immédiat, avec 12 actions-phares applicables à des domaines aussi variés que les transports en commun, l’utilisation des ressources, l’énergie, les éco-quartiers et le patrimoine naturel et agricole. En savoir plus sur le Plan Climat ici.

Pas de commentaire Laisser un commentaire


Spam protection by WP Captcha-Free