Le Blog

Tous Bourguignons : la nouvelle campagne de la Bourgogne
21 Juin 2012

Catégories : France, Inside

« En Bourgogne, il n’y a pas de touristes. Nous sommes tous Bourguignons ! » Connaissez-vous cette devise bourguignonne ? Il s’agit du dernier épisode de la campagne de communication du Comité Régional du Tourisme de Bourgogne (Bourgogne Tourisme). En 2011, la région avait déjà affirmé qu’il n’y a pas de touristes en Bourgogne, non pas parce qu’elle pensait manquer d’atouts touristiques pour les séduire mais plutôt parce que les visiteurs y séjournant s’y sentent toujours tellement bien qu’ils n’ont plus l’impression d’être de simples touristes. Le deuxième volet de cette campagne de communication s’attache à s’approprier la destination et à réveiller le Bourguignon qui sommeille en chacun de nous…

Une destination encore trop peu connue en France

D’après Bourgogne Tourisme, la région Bourgogne manque encore de notoriété en tant que destination touristique française. En effet, en terme de notoriété spontanée, elle n’arrive qu’à la 14ème position des destinations touristiques qui viennent spontanément à l’esprit des Français, loin derrière de grandes régions touristiques telles que PACA ou la Bretagne. Paradoxalement, la Bourgogne évoque aux Français beaucoup de choses. Chargée d’un lourd inconscient collectif, elle est souvent associée au vin et à la campagne. Et curieusement, elle est plus connue à l’étranger, notamment grâce à la bonne réputation des grands crus de Bourgogne et de sa gastronomie. Le réflexe de la « destination Bourgogne » n’existe donc pas encore pour les Français au grand regret de Bourgogne Tourisme, qui aimerait que le nom « Bourgogne » évoque plus souvent une destination touristique.

Des grands crus, des chefs étoilés mais pas seulement…

Pourtant la région Bourgogne ne manque pas d’atouts touristiques pour séduire. Son argumentaire repose sur trois éléments simples : le vin, la gastronomie et le patrimoine. En Bourgogne, on trouve en effet un grand nombre de très bonnes tables (avec une moyenne de chefs étoilés bien supérieure à la moyenne nationale). Le vin est bien sûr aussi une grande tradition bourguignonne : de Dijon à Beaune en Côte d’Or en passant par Mâcon en Saône-et-Loire, la tradition viticole est omniprésente en Bourgogne. La région abrite également 3 sites classés à l’UNESCO et 1 en cours de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO : les climats de Bourgogne. Ces derniers évoquent les parcelles de terre cultivées par des générations de viticulteurs bourguignons comme les appellations Côte de Beaune, Nuits-Saint-Georges, Côte de Nuits etc. Mosaïque de crus et de terroirs, les climats du vignoble de Bourgogne sont le symbole de leur savoir-faire millénaire.

Une campagne pour s’approprier la destination

Depuis le 24 mai dernier, un « mur d’émotions » composé de photos prises dans la région a pris place sur le site de Bourgogne Tourisme. L’objectif est très simple : donner le droit à l’utilisateur a le droit de publier des photos afin d’illustrer sa Bourgogne. Ce « Pinterest régional » – où chacun peut véhiculer sa vision de la destination – a depuis son lancement eu beaucoup de succès : plus de 350 photos ont déjà été publiées par des utilisateurs très variés : grand public et professionnels du tourisme, amateurs et photographes, Bourguignons et touristes.

Cette nouvelle campagne comporte deux volets : des rencontres virtuelles via le portail web de Bourgogne Tourisme, sur l’application iPhone MyBourgogne (qui permet d’alimenter le mur visuel) ainsi que sur les réseaux sociaux. Mais Bourgogne Tourisme est aussi bien déterminé à conquérir de nouveaux visiteurs avec des rencontres réelles, et notamment à l’automne lors des Fantastic Picnic. L’idée derrière ces pique-niques touristiques est assez simple : encourager les offices de tourisme bourguignons à organiser dans toute la Bourgogne des pique-niques. La première édition a eu lieu l’année dernière lors de la fête de la gastronomie et l’opération sera reconduite les 22 et 23 septembre prochains partout en Bourgogne. Cette année et pour la première fois, la Bourgogne part à la conquête de la capitale et organisera dans un lieu encore tenu secret un grand pique-nique parisien !

Pas de commentaire Leave a comment